Semper Vivus : la première Porsche hybride créée en 1900

Marques et modèles cultes > Semper Vivus : la première Porsche hybride créée en 1900

La Semper Vivus est la toute première voiture hybride de l’histoire. Cette  Lohner-Porsche « Semper Vivus » – de son nom complet – est plus connue avec le surnom de « Toujours Contente » en France. Nous vous proposons de découvrir son histoire alors que l’arrivée d’une Porsche 911 hybride a été confirmée par la marque.

Porsche est une marque que qui fait figure de pionnière de l’hybride dans l’industrie automobile. Le premier modèle utilisant cette technologie date de 1900. Avant même la création de la marque ? Oui.

La « Toujours Contente », première voiture hybride

C’est à partir de 1896 que Ferdinand Porsche, fondateur de Porsche AG à Stuttgart, participe à la conception et au développement de ses premières automobiles. Le premier fruit de ses travaux est une voiture électrique propulsée par des moteurs situés dans les moyeux des roues et commandés par un système de direction, baptisée « Lohner-Porsche ».

Une voiture qui fait à l’époque sensation à l’exposition universelle de Paris, en 1900 (pour laquelle sont construits Le Petit et le Grand Palais).

Peu de temps après ce rendez-vous, Ferdinand Porsche démontre sa capacité d’innovation de manière encore plus impressionnante : une voiture de course équipée de quatre moteurs électriques dans les moyeux de roue devient la première voiture à quatre roues motrices au monde, qui se fait également remarquer par son système de freinage… sur les quatre roues.

Toujours en 1900, il combine ses moteurs à batterie dans les moyeux de roue avec un moteur à essence. Ainsi est né le principe du moteur hybride de série. Avec la première voiture « full hybrid » entièrement fonctionnelle au monde, la « Semper Vivus » (toujours vivante), Ferdinand Porsche s’engage dans un nouveau domaine technologique. Sans le savoir, il lance alors une technologie qui mettra plus d’un siècle à se développer et apparaître en série sur les voitures.

A lire aussi  Offrez une carte cadeau pour un stage de pilotage

Sur la Semper Vivus, deux générateurs couplés à des moteurs à essence forment une unité de puissance qui alimente en électricité à la fois les moteurs situés dans les moyeux des roues et les batteries.

Pour réduire le poids et faire de la place pour un moteur à essence, Ferdinand Porsche a utilisé une batterie relativement petite de seulement 44 cellules. Pour produire l’électricité, il a installé deux moteurs à essence DeDion-Bouton de 3,5 ch refroidis par eau (on vous voit les détracteurs de la Porsche 996) dans la partie centrale de la voiture, qui alimentaient deux générateurs d’environ 2,5 ch chacun. Les deux moteurs fonctionnaient séparément l’un de l’autre et délivraient respectivement 20 ampères à une tension de 90 volts.

Crédit photo : Porsche