BMW i Vision Dee : look rétro mais technologie futuriste pour une voiture qui change de couleur

Actualités > BMW i Vision Dee : look rétro mais technologie futuriste pour une voiture qui change de couleur

BMW dévoile au CES 2023 le concept-car i Vision Dee qui regorge d’idées et de nouvelles technologies et qui pourrait préfigurer la future Série 3 (donc pouvez retrouver ici le guide d’achat des précédentes générations).

Le Consumer Electronics Show 2023 de Las Vegas devient de plus en plus un salon automobile majeur pour les constructeurs. Entre l’annonce d’Afeela, la nouvelle marque 100% électrique lancée par Honda et Sony ou encore les premières images du film Gran Turismo et Peugeot, ça parle bagnole dans la capitale du jeu !

La BMW i Vision Dee peut changer de couleur à volonté

Jusqu’à 32 couleurs peuvent être affichées sur 240 segments contrôlés individuellement, permettant de générer et de faire varier une « variété presque infinie de motifs en quelques secondes.

Les icônes « phygitales » (fusion de physique et de numérique) de la i Vision Dee, telles que les grilles, les phares, les feux arrière et les panneaux autour des plis Hofmeister, peuvent également afficher des animations.

La modification de ces zones donne à la i Vision Dee des « expressions faciales« , selon BMW, et permet à la voiture de communiquer avec son entourage. La marque affirme que i Vision Dee peut exprimer visuellement des humeurs telles que la joie, l’étonnement ou l’approbation. C’est mignon. Quand on vous Dee qu’elle peut changer de couleur.

Selon BMW, « Dee » est l’acronyme de Digital Emotional Experience (expérience émotionnelle numérique), dont l’objectif est de « créer un lien encore plus fort entre les conducteurs et leurs voitures à l’avenir« . La clé de ce succès, selon BMW, est la réalité mixte. Le concept est une « berline de taille moyenne futuriste avec un nouveau langage de design épuré » explique la marque. Sur le tableau de bord minimaliste se trouve une commande tactile « shy tech » à cinq niveaux qui permet aux utilisateurs de déterminer la quantité de contenu numériques à afficher et à mélanger avec la réalité.

A lire aussi  BMW iX, celui qui veut faire trembler le Tesla Model X

Du réel au virtuel dans une voiture, ça vous Dee ?

En utilisant l’intérieur du pare-brise comme surface de projection pour l’affichage tête haute pleine largeur, le premier niveau – « analogique » – se concentre uniquement sur la vue à travers le pare-brise. La deuxième étape présente davantage d’informations relatives à la conduite, tandis que l’étape suivante intègre des données provenant du système de communication, permettant aux utilisateurs de rester connectés.

La quatrième étape améliore l’expérience grâce à des fonctionnalités telles que la projection d’éléments de réalité augmentée sur le pare-brise (indications de navigation par satellite ou des informations sur les points de repère). Le dernier niveau offre une expérience totalement immersive. BMW affirme qu’il s’agit d’une « entrée dans des mondes virtuels ».

L’i Vision Dee n’est qu’un concept, mais la marque veut sérieusement intégrer davantage de fonctionnalités numériques dans ses futurs modèles.

Une vision de la Série 3 de prochaine génération (2025) ?

Certains éléments de la i Vision Dee préfigurent directement ce que nous verrons sur les futures BMW à partir de 2025, lorsque la marque présentera des voitures basées sur sa future plate-forme Neue Klasse. BMW a confirmé qu’une version standard de l’affichage tête haute, qui s’étend sur toute la largeur du pare-brise de la voiture, sera lancée à partir de 2025. Olivier Pitrat, expert en interface utilisateur de la firme, a déclaré à Auto Express qu’à l’avenir, « le pare-brise sera le seul écran dont nous aurons besoin ». Les rétroviseurs ? Du passé !