Que savons-nous de la future Renault 5 « Turbo » électrique ?

Actualités > Que savons-nous de la future Renault 5 « Turbo » électrique ?

La nouvelle Renault 5, annoncée fin 2021 sous la forme de concept, a suscité un vif engouement. Mais c’est la Renault 5 « Turbo » électrique (le terme Turbo n’est certes pas très pertinent ici, mais vous voyez l’idée), déclinaison plus sportive et héritière de la vénérable R5 Turbo, qui déchaîne les passions des amoureux de sport et de la marque au losange. Voici ce que nous savons de celle qui devrait arriver… dans la gamme Alpine.

Le retour de la R5 électrique

Cela fait plus d’un an que Renault a lâché l’information selon laquelle la Renault 5 reviendrait dans la gamme comme une citadine au look rétro, reprenant l’esthétique classique du modèle des années 70 pour en faire une voiture urbaine, 100% électrique, populaire et au design attrayant. La Renault 5 n’existera qu’en motorisation électrique.

Sa plateforme servira de base à un deuxième véhicule utilitaire électrique de type crossover, qui marquera le retour de la Renault 4. La 4L électrique et moderne.

La R5 électrique arrive. Mais quid d’une R5 Turbo ? Dans la famille du constructeur français, Alpine a également des projets ambitieux qui passent nécessairement par des véhicules électriques et qui devraient être très étroitement liés… à la Renault 5. En clair, si une R5 électrique survitaminée doit arriver, ce sera sans doute chez Alpine.

La future petite Alpine, déclinaison sportive de la R5 électrique

Alpine possède pour le moment un catalogue assez restreint, composé uniquement de l’A110. Sa carrière devrait encore se poursuivre avant l’arrivée d’une seconde génération 100% électrique. En attendant, Alpine multiplie les déclinaisons (A110 S, A110 GT ou A110 R, et les séries limitées, comme la très jolie version Jean Rédélé). Mais cela ne va pas suffire.

A lire aussi  4L électrique : le modèle culte de Renault va renaître et devenir un SUV !

Alpine pourrait décider de conserver cette nomenclature dans une gamme qui va s’étoffer considérablement au cours des cinq prochaines années. Le prochain grand lancement d’Alpine aura lieu en 2024. Il s’agira d’une voiture de sport compacte du segment B entièrement électrique. Puis, des crossover sont attendus, mais également… une petite citadine.

Sous le nom Alpine A290 (selon le site Diariomotor), on pourrait découvrir une version sportive et radicale de la Renault 5. Le prototype Renault 5 dévoilé en 2021 et le concept R5 Turbo 3E dévoilé il y a quelques semaines au Mondial de l’Automobile de Paris annoncent la couleur de cette future petite Alpine électrique.

Gilles le Borgne, directeur de l’ingénierie de Renault, a confirmé dans la presse que cette future petite Alpine sera non seulement une déclinaison de la Renault 5, mais aussi qu’elle utilisera un moteur de 215 ch. Elle pourrait couvrir le 0 à 100 km/h en environ six secondes.

Le moteur électrique de la Mégane E-Tech Electric de Renault pourrait s’intégrer dans l’architecture CMF-BEV plus compacte qui sera à la base de la nouvelle R5. Arrivée en 2024 ?

Illustration : concept R5 Turbo 3E