Découvrez l’Astara 01 Concept, le buggy « propre » du Dakar 2023

Compétiton Auto > Découvrez l’Astara 01 Concept, le buggy « propre » du Dakar 2023

L’Astara 01 fonctionne avec un e-carburant (carburant fabriqué en utilisant de l’électricité issue de sources non fossiles) avec des émissions réduites de plus de 90 % par rapport à celles d’un moteur à essence classique. Le buggy sera au départ du prochain Dakar.

L’équipe Astara participera au Dakar 2023 avec trois Astara 01 Concept, pilotées par Laia Sanz et Maurizio Gerini, Carlos Checa et Marc Solà et enfin Óscar Fuertes et Diego Vallejo. La conception de cette voiture légère et utilisant un carburant synthétique est innovante et prouve que le Dakar peut être un laboratoire de nouvelles technologies de mobilité.

L’équipe Astara a (déjà) été l’équipe la plus propre et respectueuse de l’environnement lors du Dakar 2022, après avoir mesuré son empreinte carbone (selon des protocoles normalisés et examinés par une entité indépendante) et neutralisé la faible empreinte générée par la collaboration avec plusieurs projets en Espagne et au Pérou. En 2023, l’empreinte sera mesurée à nouveau et le carburant de synthèse sera utilisé à 90 % (contre 70 % l’année dernière), ce qui permettra d’obtenir de meilleurs résultats environnementaux.

L’Astara 01 Concept est un buggy à deux roues motrices de la catégorie T1.3. Avec seulement 1 621 kg sur la balance, c’est la voiture la plus légère de sa catégorie. Les matériaux légers tels que l’aluminium et la fibre de carbone sont très présents, avec une transmission à un seul essieu qui lui permet de se passer du poids d’un système de transmission intégrale.

Dans une course comme le Dakar, il faut beaucoup d’énergie pour terminer chaque étape : les étapes sont longues, cassantes, piégeuses. Le carburant de synthèse est le plus dense en énergie de tous les systèmes de stockage utilisés sur le Dakar : 10,752 kWh par litre. C’est le moyen le plus efficace et le plus léger de transporter une réserve d’énergie.

L’Astara 01 Concept est capable de transporter 3 870 kWh avec ses réservoirs pleins (400 kg). Une voiture électrique qui voudrait stocker la même quantité d’énergie aurait besoin de batteries pesant plus de 22 tonnes (avec une densité énergétique de 0,17 kWh par kilo), ce qui rendrait sa participation impossible.