Entretenir une voiture de collection

Vous possédez une voiture ancienne ou une voiture “classique” ? Vous connaissez alors sans doute déjà les choses à faire et à ne pas faire. Mais si vous débutez – ou cherchez encore à améliorer l’entretien de votre auto ancienne pour la maintenir dans les meilleures conditions au fil du temps – nous avons pour vous des conseils sur-mesure. Entretenir une voiture de collection n’aura plus de secrets pour vous.

L’entretien d’une voiture de collection

Les freins de votre Porsche 356 ne sont pas aussi performants que ceux d’une Porsche de dernière génération. La direction, la tenue de route et l’adhérence de votre antique Morgan Aero 8 ou MGB sont loin d’être des références en comparaison avec des voitures anglaises classiques modernes. Logique. La conduite d’une voiture de collection ancienne n’est pas moins agréable ou moins amusante que la conduite d’une voiture moderne. Mais elle demande plus que tout un suivi complet et un entretien régulier. Parce que les composants sont parfois plus rustiques, et certains éléments mécaniques plus basiques ou rudes, vous devez bien l’entretenir.

Pour des raisons de sécurité et de préservation de la valeur de votre voiture de collection, un bon entretien est essentiel. Selon que la voiture soit conduite fréquemment, occasionnellement ou qu’elle soit entreposée, un entretien adapté est recommandé. Voici une liste de questions à propos de l’entretien des voitures anciennes. Nous vous apportons des solutions pour mieux profiter de votre ancienne.

  • Comment entretenir une voiture qui ne roule pas ?
  • Comment éviter la décharge d’une batterie ?
  • Bien conserver une voiture de collection
  • Entretenir la carrosserie d’une voiture de collection
  • Laver une voiture de collection sans l’abimer
  • Sélection de produits d’entretien pour voiture de collection

L’entretien d’une voiture de collection utilisée fréquemment

Une utilisation fréquente – voire quotidienne – entraîne inévitablement une usure plus rapide. Mais il n’y a pas que des points négatifs à rouler régulièrement en ancienne. Au contraire. Pour certaines voitures, plus elles sont utilisées, et mieux elles fonctionnent. Une voiture ancienne conduite et entretenue en hiver sera en meilleur état qu’une voiture qui ne roule pas à l’arrivée du printemps.

Si vous conduisez votre voiture classique une fois par mois environ, vous apprendrez à connaître ses exigences et ses faiblesses. Vous allez apprendre à reconnaître ses “caprices”. Vous ne devriez pas avoir de mauvaises surprises sur la route avec cette expérience forgée en quelques mois. Rouler fréquemment permet d’éviter une dégradation liée à l’entreposage. Crevaisons, embrayage et freins bloqués, carburateurs ou système d’injection de carburant encrassés. Tous ces tracas seront réduits.

De plus, sachez que rouler très souvent avec une ancienne ne signifie pas pour autant que vous deviez prendre la route sans précaution préalables. Des éléments de base sont à vérifier avant chaque trajet. C’est le cas par exemple de la pression des pneus, des niveaux d’huile, de liquide de refroidissement, etc.

Rouleur occasionnel : comment assurer un bon entretien ?

L’utilisation occasionnelle est sans doute la situation la plus complexe. La voiture doit être sûre et fiable lors d’une sortie. Il faut aussi pouvoir la stocker au besoin plusieurs semaines ou mois.

La voiture doit être maintenue aussi propre que possible. A l’intérieur comme à l’extérieur. La saleté emprisonne l’humidité qui entraîne la rouille et la moisissure. Les garnitures en cuir et en vinyle ont un meilleur aspect et durent plus longtemps si elles sont traitées avec des crèmes et des conservateurs appropriés. Idem avec le bois. Tout bois non verni (tableau de bord, volant, pommeau de vitesse) a un meilleur aspect dans le temps s’il est traité (à l’huile de lin par exemple).

Parlons du stockage en lui-même. Garez la voiture avec la boîte de vitesses au point mort. N’enclenchez pas le frein à main. Utilisez une cale de roue si nécessaire. Gardez le réservoir de carburant presque plein. Ce réflexe empêche la rouille de s’installer à l’intérieur du réservoir. Enfin, il faut également ajouter de l’antigel et un inhibiteur de corrosion dans le système de refroidissement. Les pneus doivent être gonflés à une pression bien supérieure à celle recommandée. Une précaution pour éviter les crevaisons. La batterie ? Connectez-la à un mainteneur de charge. Pour les voitures plus anciennes, il est sage de débrancher les bornes de la batterie. Mais pour les classiques plus modernes (avec verrouillage central et ordinateurs de bord) une source d’énergie électrique constante est indispensable.

Il est conseillé de démarrer une fois par mois. Faites un court trajet pour mettre le moteur à pleine température. Pensez à pomper les freins et les pédales d’embrayage pour vérifier qu’il n’y a pas de blocage. En relançant le système hydraulique, vous éviterez une mauvaise surprise.

Entretenir une voiture de collection avec laquelle vous ne roulez pas

Si la voiture est stockée pendant des mois, il est recommandé de prendre des mesures supplémentaires. Avant l’hivernage, réalisez une vidange des principaux liquides. Si vous le pouvez, stockez votre voiture ancienne dans un environnement à température et humidité contrôlées. En ce qui concerne le réservoir, il peut être vidé partiellement.

Nous vous conseillons de faire reposer la voiture sur des supports d’essieux. Cela permet d’alléger le poids transféré aux suspension. Les moteurs des voitures plus anciennes (avant les années 1980) doivent démarrer de temps en temps. Indispensable pour éviter que les ressorts de soupape comprimés ne se raccourcissent de façon permanente. Vous pouvez également maintenir la pédale d’embrayage enfoncée en la calant contre le sol avec une longueur de bois, car cela permet de séparer les disques d’embrayage et d’éviter qu’ils ne se collent les uns aux autres avec le temps.

Quel que soit le type de voiture ancienne que vous possédez – son âge ou sa fréquence d’utilisation – évitez de la garer à l’extérieur. La pluie et les éléments peuvent rapidement la dégrader, tant sur le plan esthétique que mécanique. Même lorsqu’elles sont sous une couverture. Un garage sec et bien ventilé est indispensable.