Comment prendre soin de sa voiture l’hiver ? 4 bons réflexes à adopter

Conseils > Comment prendre soin de sa voiture l’hiver ? 4 bons réflexes à adopter

Bien entretenir sa voiture durant l’hiver, c’est capital. C’est en effet pendant la période hivernale que nos voitures sont le plus sollicitées : avec une température faible, voire négative, de la pluie ou de la neige, le tout sur des routes dégradées, il faut faire attention. Du temps de chauffe du moteur en passant par l’entretien de la carrosserie, voici nos conseils pour prendre soin de sa voiture en hiver.

La dernière vidange, c’était quand ?

On commence par un conseil classique, mais souvent pourtant le plus basique et efficace. Au fait, la dernière vidange, vous l’avez réalisée quand ? Changer l’huile moteur et les différents filtres à intervalle régulier est important (filtres à carburants, filtres à air, filtres d’habitacle). Consultez le kilométrage recommandé par le constructeur de votre véhicule. Vous protégerez ainsi votre moteur et l’aiderez à fonctionner plus efficacement lorsque la température baisse. Si le kilométrage n’est pas atteint, notamment si vous êtes un petit rouleur ou si vous avez une voiture de collection, n’attendez pas. On ne plaisante pas avec l’huile pour prolonger la durée de vie du moteur.

Nous recommandons – lorsque cela est compatible avec les caractéristiques de votre voiture – de passer à une huile synthétique pour protéger votre moteur lorsque les températures baissent. Selon la viscosité recommandée, l’huile synthétique peut améliorer la performance et la consommation. Surtout, en comparaison aux huiles minérales conventionnelles ou semi-synthétiques, l’huile synthétique pourra vous permettre d’allonger le délai entre deux vidanges. Pratique si vous n’êtes pas toujours dans les temps. Le passage à une huile synthétique ne nuit pas à votre moteur. Il est recommandé toutefois de faire cette bascule avec un garagiste professionnel.

La voiture démarre au quart de tour, ou pas

La batterie de votre voiture, vous ne vous en souciez pas ? C’est vrai, il s’agit d’un composant dont la longévité est assez importante (en comparaison par exemple aux pneumatiques). Mais vous ne devez pas négliger son état de fonctionnement.

Si vous ne vous souvenez pas de la dernière fois où vous avez vérifié votre batterie, c’est le moment, là, avant l’hiver. Une vérification de la tension et du bon processus de recharge peut se faire avec un garagiste. Il pourra vous dire si la batterie est encore en bon état ou s’il est plus prudent de la remplacer. Si vous n’avez jamais installé une batterie auparavant mais que vous voulez faire cette réparation vous-même, sachez qu’il existe de très nombreux guides et tutoriels pour savoir comment changer une batterie.

Notre conseil : avoir un démarreur de secours portable dans votre véhicule pendant l’hiver peut être utile si vous avez une batterie âgée ou qui présente de premiers signes de fatigue. Vous pouvez acheter en ligne un démarreur portatif (booster de démarrage) de marque Gys, Kohler ou Telwin.

Votre courroie d’accessoires, avec ou sans déchirures ?

Comme pour le filtre à air ou la batterie, la courroie d’accessoires fait partie des éléments que l’on ne voit pas, et qui sont négligés… mais essentiels au bon fonctionnement du véhicule. Vous pouvez procéder à une inspection visuelle de la courroie d’accessoires pour savoir si elle est à changer ou non.

En prenant une lampe de poche et en regardant le dessous de la courroie (le côté avec les rainures), vous pouvez comprendre si elle est encore un bon état de fonctionnement ou non. Si votre courroie présente un nombre important de fissures ou semble effilochée ou « cassante », envisagez d’en acheter une nouvelle avant l’hiver. De même, si vous entendez un grincement ou un crissement sous le capot, une courroie d’accessoire défectueuse est probablement en cause.

Une bonne courroie d’accessoires est essentielle en hiver car elle entraîne des composants vitaux du moteur comme l’alternateur, la pompe de direction assistée et la pompe à eau. Si la courroie se rompt, votre véhicule est immédiatement immobilisé.

Comme une batterie à plat, si votre courroie casse, vous ne pourrez plus rouler. Il n’y a absolument aucun moyen de rouler avec une courroie cassée. Seule solution alors, appeler une dépanneuse.

Les balais d’essuie-glace fonctionnent un peu moins, mais bon

Nous vous recommandons de vérifier vos essuie-glaces avant l’hiver, et plus fréquemment si votre véhicule reste à l’extérieur toute l’année. Les balais d’essuie-glace défectueux se reconnaissent aux traces qu’ils laissent sur votre pare-brise. Avec le temps, le caoutchouc s’use et peut ne plus être en contact avec le pare-brise. Si cela se produit, vous verrez continuellement une tache d’eau dans votre champ de vision.

Comme pour le filtre à air et la courroie accessoires, vous pouvez procéder à une inspection visuelle de vos essuie-glaces. Soyez attentif aux fissures et aux coupures, ou si le caoutchouc semble s’écailler. Vous pouvez acheter des essuie-glace sur Internet en quelques clics et les monter vous-même (en suivant la notice présente avec) ou profiter de votre passage chez un garagiste pour lui demander de faire une vérification complète, incluant le remplacement de ces derniers.

Illustrations de Oziel Gómez / Hyundai Motor Group / Pavel Danilyuk (Pexels)