24 Heures de Daytona 2023 : Porsche manque la pole position, Acura en profite !

Compétiton Auto > 24 Heures de Daytona 2023 : Porsche manque la pole position, Acura en profite !

Acura, Porsche, Cadillac et BMW, la bataille est lancée. La grille de départ des 24 Heures de Daytona 2023, qui auront lieu ce week-end, est maintenant établie. A l’issue du Roar, on connaît désormais l’ordre de départ des GTP.  La nouvelle catégorie tient toutes ses promesses, les huit premiers engagés étant groupés en moins d’une seconde. 

On croyait à une première historique pour Porsche et sa 963 avec un tour canon de Nick Tandy. Mais ce dernier est sorti de la piste au niveau de la chicane Le Mans, ultime enchainement avant de remonter sur le banking. La 963 touchait le mur et ne pouvait pas repartir. C’est l’Acura de l’équipe Meyer Shank Racing, avec Tom Blomqvist au volant qui, dans le dernier et seul bon tour de qualification possible, a réalisé le 1’34″031 de la pole position. 8 centièmes de seconde d’avance sur la Porsche 963 pilotée par Nasr, et voilà Acura dans l’histoire de l’endurance.

 À l’exception de la Porsche numéro 6, neuvième de la catégorie GTP, les 8 meilleurs prototypes se tiennent en 8 dixièmes. 

« C’était l’une des sessions les plus difficiles car les pneumatiques n’étaient pas tout à fait prêts et je n’avais pas trop de repères. Je ne sais pas vraiment comment j’ai réussi à prendre la pole, mais c’était un tour rendu plus facile par le fait d’avoir une voiture rapide pendant tout le week-end : je savais ce que j’avais à ma disposition« , a commenté Blomqvist qui partagera ce week-end son Acura n°60 avec le trio Braun/Castroneves/Pagenaud.

A lire aussi  Où regarder les 24h de Daytona 2023 ?

Porsche Penske place donc Campbell/Nasr/Christensen en première ligne avec le tour du pilote brésilien : « Première qualification de l’année et c’est une première ligne. Je suis vraiment heureux de ce tour, nous avons fait de bons progrès dans la compréhension de la voiture au cours du week-end, ainsi que dans la compréhension des pneumatiques et des conditions sur la piste« .

Derrière Porsche, l’Acura de l’équipe Wayne Taylor Racing est là ainsi que trois Cadillac. Déception pour les BMW M Hybrid V8 de l’équipe RLL, 7e et 8e. « Pendant toutes les sessions du Roar, il y avait beaucoup de travail à faire et l’accent était toujours mis sur la performance en course. Nous avons recueilli beaucoup de données et fait plusieurs bons tours. Nous progressons pas à pas vers la préparation de la course. Les choses se présentaient bien en qualification jusqu’au drapeau rouge : après cela, les autres ont amélioré leurs temps, nous sommes restés là où nous étions. Nous sommes convaincus que les voitures peuvent encore faire beaucoup de progrès en course« , a résumé Brandon Fry, directeur technique de BMW.

En catégorie LMP2, la meilleure performance a été réalisée par l’équipe PR1 Mathiasen avec Ben Keating qui a réalisé un temps de 1’40″541, ce qui permet de prendre le meilleur sur les Oreca de l’équipe TDS Racing. En LMP3, la pole pour l’équipe Sean Creech Motorsport, devant Andretti Autosport.

Quant aux catégories GT, c’est une domination de Mercedes. En GTD Pro, c’est la Mercedes AMG GT3 de Weather Tech Racing, avec Maro Engel au volant, qui a pris le meilleur en 1’46″784, quatre centièmes plus vite que l’Aston Martin de Heart of Racing Team. En GTD, la Mercedes GT3 de l’équipe Winward Racing est devant celle du Sun Racing.

A lire aussi  BMW iX, celui qui veut faire trembler le Tesla Model X

Crédit photo : IMSA Media / HPD-North America