Le Ferrari Purosangue coûtera deux fois plus cher que ses concurrents

380 000 € de base, 50 000 € de malus écologique. Le Ferrari Purosangue est deux fois plus cher que le Lamborghini Urus d’entrée de gamme.

Actualités > Le Ferrari Purosangue coûtera deux fois plus cher que ses concurrents

On connaît désormais le prix du premier SUV de Ferrari. La marque italienne a révélé le prix du Purosangue… et le chiffre est à la hauteur des attentes (pour rappel, la prise de commandes a été stoppée).  Il coûtera presque deux fois plus cher que ses concurrents directs. 

Le Ferrari Purosangue coûtera 398 350 dollars, soit environ 380 000 €. En ajoutant les frais de livraison et quelques options de personnalisation, le ticket d’entrée sera donc a minima de 400 000 €.

J’allais oublier le malus écologique qui, heureusement, est plafonné à 50 000 €. Ce qui nous amène déjà à 450 000 € sans trop se faire plaisir dans le catalogue des options.

Ce prix est bien plus élevé que celui de ses rivaux les plus directs. L’Aston Martin DBX débute à 210 000 € et le Bentley Bentayga à 218 000 €. La Rolls-Royce Cullinan débute elle à 280 000 €. Même le Lamborghini Urus – qui est le plus proche de la Ferrari Purosangue – s’échange contre 265 000 € en version S (la version Performante est proche de 300 000 €).

Comment est-il possible d’afficher un prix quasiment doublé par rapport à la concurrence ?

Le Ferrari Purosangue a une configuration mécanique différente. En effet, le premier SUV de Maranello sortira des chaînes de production avec un moteur V12 6,5 atmosphérique développant 725 ch et 716 Nm. Aucun autre concurrent ne pas afficher ce niveau de puissance. Toujours sur la partie mécanique, on retrouve sur le Purosangue une transmission intégrale avec une boîte automatique à double embrayage à huit rapports. Là encore, les concurrents ne peuvent pas tous en dire autant.

A lire aussi  On connaît la date de sortie de la saison 5 de Drive To Survive (24 février 2023)

Mais en matière d’équipement, comment justifier un tel écart ?

Benedetto Vigna, Directeur Général de Ferrari, a avoué que le carnet de commandes a été rempli quatre fois plus vite que ce qui avait été initialement estimé. A tel point que Ferrari a suffisamment de demandes pour être occupé au-delà de 2024. Mais la marque tiendra sa promesse qui consiste à  limiter la production de son premier SUV à 20% de sa capacité annuelle . Avoir un SUV comme modèle le plus vendu de la gamme, avouez que ça ferait désordre, hein Lamborghini et Porsche ?