Le moteur rotatif de Mazda est de retour : il devient un prolongateur d’autonomie pour voitures électriques

Actualités > Le moteur rotatif de Mazda est de retour : il devient un prolongateur d’autonomie pour voitures électriques

Le moteur rotatif Wankel de nouvelle génération ne va pas revenir comme moteur à combustion simple ! Il va en effet servir de prolongateur d’autonomie pour les voitures électriques de la marque. Sa toute première apparition devrait se faire sur le MX-30, comme vient de le confirmer Mazda.

Le moteur rotatif Wankel a longtemps été singulier, rare, utilisé par Mazda depuis les années 1960. Une technologie qui trouve aujourd’hui une nouvelle application. Le nouveau moteur rotatif Wankel sera placé sous le capot du MX-30, un petit crossover qui, jusqu’à présent, n’était disponible en Europe qu’en électrique. Il servira de prolongateur d’autonomie en produisant de l’électricité pour les batteries lorsqu’elles seront vides. Il ne servira pas à entraîner directement les roues. Mazda n’a pas encore révélé de spécifications techniques, mais les principes fondamentaux du moteur rotatif sont adaptés à cette application.

En effet, celui-ci est relativement compact par rapport aux moteurs à combustion à pistons traditionnels. C’est aussi un moteur plus « doux ». Les moteurs rotatifs ont quelques défauts liés à leur fiabilité. La consommation élevée d’huile et de carburant, les propriétaires de Mazda à moteurs rotatifs connaissent ! Mais grâce à la possibilité de contrôler précisément la procédure de mise en température du moteur, de gérer celle-ci et d’être réglé pour une fenêtre étroite d’efficacité optimale, beaucoup de ces problèmes devraient être résolus. Les moteurs Wankel ont aussi généralement du mal à produire du couple, ce qui n’est pas un problème lorsque la puissance n’est pas transmise aux roues.

La dernière Mazda à disposer d’un moteur rotatif Wankel reste la RX-8, qui fut commercialisée entre 2004 et 2012. À son époque, la RX-8 était vantée pour son châssis équilibré (en grande partie grâce au faible poids du moteur Wankel) et son caractère rageur avec de belles montées en régime.

A lire aussi  Mazda stoppe la production de sa RX-8

Tous les détails seront dévoilés lorsque le crossover MX-30 sera présenté cette semaine au salon de l’automobile de Bruxelles (Brussels Motor Show).