La Mercedes-AMG One Hypercar peut-elle participer aux 24 Heures du Mans ?

Mercedes est sur le point de présenter en détail son AMG Project One – désormais baptisée plus simplement Mercedes-AMG One – comme le révèle un teaser publié sur les réseaux sociaux et indiquant la date du 1er juin 2022.

On devrait en savoir plus sur l’Hypercar allemande, un projet littéralement pensé pour le circuit mais qui fera l’objet d’une homologation pour la route. Avec de possibles débuts en compétition et notamment en endurance aux 24 Heures du Mans ?

Ce que l’on sait de la Mercedes-AMG One

Après une première présentation mondiale au Salon international de l’automobile de Francfort (IAA) en 2017, la Mercedes-AMG Project One à continué de faire parler d’elle pendant des mois. Le constructeur à l’étoile a tout fait pour nous mettre l’eau à la bouche, parlant de son concept comme d’une « supersportive biplace transposant pour la première fois la technologie hybride de Formule 1, évoluée et efficiente, quasi sans modification du circuit à la route« . Une Formule 1 homologuée pour rouler tous les jours ? Presque.  

https://twitter.com/MercedesAMGF1/status/1531200754626744320

Techniquement, on sait que la One embarque un moteur thermique turbo hybride et quatre moteurs électriques : l’un est intégré dans le turbocompresseur, un autre se situe juste sur le moteur thermique et est relié au vilebrequin, deux autres entraînent les roues avant. Les chiffres ? Le bloc thermique est un V6 1,6 litre turbocompressé (dérivé de la F1 donc), tournant à 11 000 tr/min. La puissance combinée dépasse la barre des 1 000 ch, donnant naissance à la voiture la plus puissante de l’histoire de Mercedes.

La Mercedes-AMG One en compétition ?

Sur le plan esthétique, le résultat du travail mené par le département compétition avec les ingénieurs maison est assez spectaculaire en termes de proportions. L’aérodynamisme massif de la One lui donne l’air d’une Hypercar des 24 Heures du Mans. Pourtant, la Mercedes-AMG One ne devrait pas franchir cette étape, et rester « seulement » homologuée pour la route. Sur circuit, elle pourra rouler dans le cadre de trackdays.

Même une initiative privée ne devrait pas permettre de voir cette voiture engagée sur circuit dans des compétitions officielles. Il faut en effet que les autos qui prennent le départ des 24 Heures du Mans soient homologuées pour la catégorie GT3 ou soient en réalité de véritables prototypes. Mais une surprise reste possible de la part du constructeur allemand. Son dernier engagement aux 24 Heures du Mans remonte à l’édition 1999 avec la Mercedes CLR, qui avait succédé à la Mercedes CLK-GTR.

Mercedes ne produira que 275 exemplaires de cette Hypercar, tous déjà vendus au prix de 2,72 millions de dollars. La principale rivale de la Mercedes-AMG One est anglaise, en la personne de l’Aston Martin Valkyrie, qui utilise également une technologie dérivée de la F1.

Les images de la Mercedes-AMG Project One