McLaren Artura : la nouvelle supercar anglaise au V6

La nouvelle supercar hybride de McLaren a désormais un nom : Artura. Le constructeur anglais vient de dévoiler le nom de celle qui associera pour la première fois un bloc thermique et un bloc électrique. Il s’agira d’une supercar hybride. Une supercar abordable ? Financièrement, l’auto restera exclusive. Mais McLaren annonce que la production ne sera pas plafonnée comme cela était le cas sur les derniers modèles présentés comme les P1 et Speedtail.

McLaren Artura : le V6 comme nouveau choix de moteur

Baptisée Artura, la nouvelle création va troquer le moteur V8 contre un nouveau V6. Quelle que soit la puissance perdue avec ce choix d’un bloc plus modeste, l’hybride va venir la compenser. On ne sait pas encore si un ou plusieurs moteurs électriques seront présents. Il est probable que le modèle disposera de moins de 550 chevaux en version de base à la sortie.

L’Artura va venir dans la gamme McLaren remplacer les 540C, 570S, 570GT, 600LT et 620R. Des variantes “Longtail” et des déclinaisons plus sportives et exclusives sont à attendre. Bientôt des McLaren Artura Sport, Super et Ultimate ?

L’Artura fait partie d’une nouvelle gamme baptisée “hybride haute performance” (HPH), en remplacement de la gamme Sports Series, qui existe depuis longtemps. Le nouveau modèle porte un nom (sans chiffres), ce qui amène une différence majeure avec le système utilisé pour nommer les modèles de la gamme Sports Series, qui utilisait jusqu’à maintenant une nomenclature basée sur des chiffres relatifs à la puissance délivrée.

Une supercar hybride rechargeable ?

McLaren promet que sa nouvelle Artura offrira la possibilité de rouler uniquement grâce à l’énergie électrique pour des distances “moyennes”. Quelle est cette autonomie ? Elle pourrait se limiter à environ 30 kilomètres. On ne le sait pas encore avec certitude. Sera-t-il possible de brancher l’Artura ? Beaucoup de questions encore en suspend.

Le patron de McLaren, Mike Flewitt, a donné plus d’informations sur l’Artura : “Chaque élément de l’Artura est entièrement nouveau, de l’architecture au moteur hybride haute performance à la carrosserie sans oublier l’intérieur et l’interface conducteur. L’Artura s’appuie sur des décennies d’expérience de McLaren dans la mise au point de technologies pour voitures de course et de route ultra-légères pour apporter toute notre expertise en matière d’électrification à la catégorie des supercars“.

Selon McLaren, la nouvelle supercar subit actuellement les dernières phases de tests avant son lancement. Bien que les détails techniques n’aient pas encore été révélés, McLaren affirme qu’elle “conserve les mêmes performances qu’avec les moteurs V8 avec une réponse améliorée du couple à bas régime pour offrir une accélération fulgurante”.