Golf 8 R : 320 chevaux pour la plus puissante des Golf produites

À l’heure où Volkswagen continue de développer sa gamme de SUV et investit massivement dans les voitures électriques, on pouvait douter sur le maintien au catalogue de versions sportives. Mais le constructeur allemand ne laisse pas de côté son public de passionnés. La plus belle preuve est la nouvelle Golf R 2021 et ses 320 chevaux !

La plus puissante des Golf jamais produites

Commençons par les chiffres. VW annonce 4,7 secondes pour le 0 à 100 km/h et affiche 270 km/h en vitesse de pointe. La puissance de son moteur turbo de 2,0 litres passe de 288 à 320 chevaux (et pas 330 comme le laissait entendre VW). Il s’agit du même quatre cylindres 2.0 turbo de la série EA888. 420 Nm de couple, soit environ 20 Nm de mieux que la précédente génération.

Une puissance transmise évidement aux quatre roues. Elle devient la compacte de Volkswagen la plus puissante jamais proposée en série. La bête est capable de boucler un tour de la Nordschleife en 7’51, soit 17 secondes de mieux que la précédente génération.

Au-delà de la puissance sous le capot, la Golf R affiche aussi un style agressif et une impression de force. Son kit carrosserie spécifique comprend par exemple un bouclier largement ajouré, des ailes élargies. Au niveau des bas de caisse, on perçoit la sportivité, tout comme grâce à la grille de calandre spécifique. Un diffuseur noir brillant intégrant aux extrémités les deux doubles sorties d’échappement sublime l’auto à l’arrière. Par ailleurs, la Golf R 2021 est abaissée de 20 mm par rapport à une Golf 8 standard.

Une Golf R plus joueuse et ludique ?

Non seulement la nouvelle Golf R affiche plus de puissance, mais elle se veut aussi plus agile que jamais. Karsten Schebsdat, responsable de la dynamique de conduite de la Golf R, affirme que cette nouvelle version signe “sans aucun doute le plus grand pas en avant [de la Golf R] en ce qui concerne les performances“. La plus importante évolution d’une génération à l’autre.

La Golf 8 R sera clairement plus agréable à conduire. Historiquement, si la Golf R a la réputation d’être plus puissante et plus raffinée que sa sœur la Golf GTI, elle est aussi généralement considérée par les puristes comme moins “drôle” et amusante à conduire. Trop lisse, trop brute.

Grâce à un nouveau différentiel arrière à blocage électronique et à correction de couple, à des amortisseurs adaptatifs modernisés et à une nouvelle unité de commande VDM (Vehicle Dynamics Manager), le constructeur automobile allemand affirme avoir réglé ce problème.

Désormais, la Golf R est à la fois plus vive et plus “vivante”. Avec une direction assistée à rapport variable plus rapide et un différentiel arrière qui peut transmettre jusqu’à 100% du couple disponible à l’un ou l’autre essieu, la tenue de route de la Golf R est censée être à la fois plus neutre et plus réactive. A voir en essai.

Cette Golf R VIII est vraisemblablement la dernière à moteur thermique. Une voiture déjà culte comme nous l’avions évoqué, qui pourrait devenir un modèle de collection très recherché.