Prix des carburants : la remise à la pompe passe de 30 à 10 centimes par litre

Actualités > Prix des carburants : la remise à la pompe passe de 30 à 10 centimes par litre

C’est ce mercredi 16 novembre que la remise carburant d’un montant de 0,30 €/litre à la pompe va baisser pour n’être que de 0,10 €/litre.  Cette remise carburant du gouvernement sera toujours en place jusqu’à la fin de l’année 2022, bien que moins avantageuse . Même constat dans les stations TotalEnergies où la remise de 20 centimes va aussi diminuer.

Une augmentation du prix des carburants de 0,20 €/litre

En revoyant le montant de sa remise, le gouvernement va mécaniquement entraîner une hausse du prix des carburants à partir de ce mercredi 16 novembre 2022. Cette hausse attendue sera a minima de 0,20 €/litre, soit la différence entre la remise précédemment pratiquée de 0,30 € et la nouvelle, à 0,10 €. L’aide de TotalEnergies va également être abaissée à 10 centimes le litre, contre 20 jusqu’à présent, ce qui va entraîner une hausse de 0,10 € au minimum.

Un petit changement sans grande conséquence ? Au contraire,  selon les tarifs moyens communiqués par le Ministère de la transition écologique, cette évolution de la remise à la pompe va faire passer le prix du diesel à plus de deux euros le litre en moyenne partout en France . En ce qui concerne l’essence sans plomb 95, le prix au litre devrait lui être à 1,90 €/litre en moyenne. Pour le sans plomb 98, il faut s’attendre à 1,95 €/litre en moyenne.

Vous avez jusqu’à minuit, ce mercredi 15 novembre, pour bénéficier des ristournes avant l’application des nouveaux tarifs. Les files d’attente risquent de s’allonger en cette fin de journée. Déjà, ce week-end et même ce lundi, de nombreuses stations-service ont été prises d’assaut.

De nouvelles aides pour les carburants en 2023 ?

Le gouvernement serait actuellement à l’étude d’un nouveau dispositif d’aide pour réduire le prix des carburants. Il pourrait s’agir d’un dispositif ciblé pour les personnes qui en ont le plus besoin, avec une réduction applicable dès le 1er janvier 2023. La fin progressive des remises sur le carburant va permettre de cibler l’argent public de manière plus fine, sur « ceux qui en ont besoin » affirme le porte-parole du gouvernement Olivier Véran. « On va se diriger vers un dispositif qui concernera ceux qui ont le plus besoin de leur véhicule pour aller au travail et qui sont le plus en difficulté dans leur quotidien parce qu’ils n’ont pas les moyens de payer un carburant qui serait trop à la hausse« .

 On ne connaît pas encore le montant de cette future aide sur le prix des carburants pour 2023 ni les conditions qu’il faudra respecter pour en bénéficier . Il faut s’attendre à une communication à ce sujet dans le courant du mois de décembre.