Porsche 959, la pionnière de la transmission intégrale

Restée dans les mémoires pour sa ligne agressive et dure, la Porsche 959 est perçue par beaucoup comme la version ultime de la 911 des années 80. Une auto avec peu (pas) de compromis, une véritable initiatrice de la catégorie des supercars.

Mais outre sa ligne et sa puissance, la Porsche 959 embarquait à l’époque de nombreux éléments technologiques inédits, ou au début de leur développement. Les amortisseurs réglables en fonction de la vitesse de manière automatique signaient une véritable avancée. Les jantes en magnésium avec une innovation maison dite « indéjantable » apportaient de la sécurité. Les roues disposaient de capteurs pour contrôler la pression des pneus. Les freins sont équipés d’un système anti-bloquant (ABS), et les disques sont percés et ventilés.

Mais la Porsche 959 embarque aussi et surtout une transmission intégrale à quatre roues motrices. Alors que de nos jours, cette technologie est commune, et vient souvent de série pour les SUV et autres véhicules de la gamme crossover, il en est tout autrement dans les années 80.

La Porsche 959 est dotée d’un répartiteur électronique à quatre modes, ce qui augmente le poids du véhicule, mais lui permet une tenue de route exceptionnelle. La transmission intégrale couplée à cette innovation technologie aide le passage de la puissance, qui passe ainsi de 50 à 80 % par les roues arrière selon les conditions.

Bien que l’Audi Quattro (transmission intégrale donc) soit apparue en 1980, on peut donner à la Porsche 959 le crédit d’être la première « supercar » à utiliser ce système.

C’est la version Group B pour le rallye (953), qui remporta le Paris Dakar en 1984, qui est la génitrice de la 959. Elle servit de base à la 959 qui fut produite au total à 292 exemplaires entre la fin 1986 et 1988. Certains exemplaires furent assemblés plus tard, en 1993.

La transmission intégrale fut, après la 959, démocratisée et embarquée sur la 911 Carrera 4 de 1989, connue sous le nom de série 964. Aujourd’hui, toutes les variantes de la Porsche 911 ou presque sont proposées en quatre roues motrices… Merci la 959 !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*