lancia-stratos-2010

Nouvelle Lancia Stratos : 400.000€

La nouvelle Lancia Stratos sera produite à 40 exemplaires

La nouvelle Lancia Stratos, développée par Pininfarina pour l’homme d’affaires allemand Michael Stoschek, sera, comme on le pensait, produite en petite série. La Lancia Stratos nouvelle génération ne sera pas, comme la version originelle, abordable et facilement accessible pour les amateurs de sensations. En effet, cette nouvelle Stratos a annoncée à un prix d’environ 400.000€.

Depuis sa présentation publique sur le circuit Paul Ricard, l’engouement autour de cette Stratos ne fait que grandir. Belle, évoquant largement les lignes de l’ancienne Stratos, il faut dire qu’elle a tout pour plaire. 40 clients potentiels (au moins) ce sont fait connaitre… Voila pourquoi la Stratos 2011 sera produite en petite série, limitée pour le moment à 40 exemplaires. Le prix de vente de cette Stratos est pour le moment de 545.000$, soit environ 400.000€. Un prix qui s’explique par le fait qu’à la base, il faille une F430 pour servir de modèle. Comptez donc 100.000€ pour une F430, et 300.000€ pour la convertir en Lancia Stratos !

La légendaire Lancia Stratos HF est sans aucun doute la voiture de rallye la plus spectaculaire et aussi celle qui a connu le plus de succès dans les années 70. Avec ses lignes à vous faire frissonner et son design sans compromis pour une être utilisée en rallye, la Stratos a non seulement à elle seule réécrit l’histoire de rallye, mais a aussi gagné une place permanente dans le cœur de ses innombrables fans, grâce à ses performances spectaculaires sur l’asphalte et les pistes de gravier partout autour du monde. Aujourd’hui encore la Stratos attire les foules lorsqu’un exemplaire est engagé dans des compétions historiques, grâce à sa réputation de voiture de rallye la plus fascinante au monde.

Tout a commencé en 1970, sur le stand du designer automobile Bertone à Turin. Le concept extrême Stratos (un chef-d’œuvre de style signé du designer Marcello Gandini) n’a tout simplement pas séduit les visiteurs, mais a attiré l’attention de Cesare Fiorio, responsable de l’équipe Lancia à l’époque … qui a décidé de donner vie à cette Stratos !

Un an plus tard, le Stratos pris sa forme définitive avec, avec le moteur V4 de la Lancia Fulvia remplacé par le plus puissant moteur Ferrari Dino V6. La version routière de la Stratos ne faisait que 1,08 mètre de haut, montée sur un châssis en acier court, et son corps aérodynamique sophistiqué a été moulé en fibre de verre renforcée. Le faible poids total de la Stratos, la répartition des masses idéale sont autant de conditions optimales pour assurer des performances spectaculaires sur les pistes de rallye internationales, qui étaient à l’époque encore dominées par Alpine et Porsche. Cependant, les résultats n’étaient pas aussi bons dès le lancement de l’aventure.

Ce n’est que lorsque le pilote usine Lancia Sandro Munari ainsi que le pilote de Formule 1 Anglais Mike Parkes prirent le volant que ce succès s’est finalement concrétisé. Et le succès est arrivé à une vitesse fulgurante : Sandro Munari en 1973 a remporté la première victoire de la Stratos HF, et les victoires ne cessaient ensuite d’arriver au cours de la saison 1974. À la fin de l’année 1976, la Stratos pouvait se retirer du championnat du Monde des Rallyes, avec à son actif trois titres. La petite Italienne volante a également eu de nombreux succès via des engagements avec des équipes privées : le pilote Bernard Darniche a remporté un incroyable total de 33 victoires pour l’équipe privée française Chardonnet, restée dans les mémoires avec son bleu devenu « bleu Lancia Stratos Chardonnet ».

Le groupe Fiat a ensuite réduit spectaculairement les budget de course pour Lancia en 1979, en faveur de la Fiat 131 Abarth, sonnant la fin de l’épopée Stratos pour l’équipe. Dès lors,des équipes privées spécialisées privées ont engagé des Stratos, comme dans le Rallye Monte Carlo 1981. Aujourd’hui encore, il n’y a pratiquement pas d’autres voiture qui rivalise avec la fascination déclenchée par la Lancia Stratos.