jaguar-75-ans

Jaguar fête ses 75 ans au Mans

Jaguar revient au Mans pour ses 75 ans

Jaguar revient au Mans pour ses 75 ans

C’est en 1922 que Sir William Lyons fonda Swallow SideGars, une structure destinée à la base à créer toute une gamme de side-cars et de voitures sous la marque « SS ». A l’occasion du lancement de la toute nouvelle SS 100 en 1935, Sir William était il la recherche d’un nouveau nom évocateur pour son entreprise. Ce nom, soufflé par une agence de pub, sera Jaguar. La SS 100 devint ainsi la première Jaguar de l’histoire. (même si première cette première Jaguar ne fut jamais commercialisée).

A l’époque ou l’automobile se doit d’évoquer la grâce et l’élégance, Jaguar sonne très bien. Aujourd’hui encore, la griffe Jaguar est restée et la marque est reconnue, mondialement. Jaguar féte cette année le 75e anniversaire de la marque, « 75 années de vision pionnière passées à créer et à fabriquer des automobiles représentant la fine pointe de l’innovation technique, le nec plus ultra en matière de design et le Succès dans l’arène sportive » peut-on lire sur le site Jaguar Belge.

75 ans, un bel âge pour une marque automobile, mais qui ne reflète pas les nombreux travaux effectués ces dernières années. La toute nouvelle XJ arrive et impose un nouveau style, et en tout juste trois ans, Jaguar a entièrement revitalisé sa gamme avec le lanGement de trois voitures. Tout a commencé en 2008 avec le lancement de la toute nouvelle XF. En 2009, c’est la XK Goupé et la version Cabriolet qui ont été remodelée, et en 2010,la XJ arrive. A l’occasion de ces 75 ans, sur lesquels nous aurons l’occasion de revenir (notamment lors du mans Classic), Jaguar a décidé de revenir au Mans. Avec sept victoires à son actif, décrochées entre 1951 et 1990, Jaguar est la seule marque britannique de toute l’histoire de cette course à avoir remporté autant de titres.

En 1951, la Type C remporte les 24 Heures du Mans dès sa première participation, avant de décrocher une nouvelle victoire en 1953. La Type D s’impose quant à elle à trois reprises, en 1955, 1956 et 1957. Puis la marque enregistre un nouveau succès au Mans en 1988 avec sa Jaguar XJR-9LM, une voiture de type groupe C animée par un moteur V12. Enfin en 1990, Jaguar remporte une nouvelle victoire sans appel avec sa XJR-12.

Cette année, c’est en GT2, la plus petite des catégories, que Jaguar a décidé de faire son retour. Il s’agit d’une JaguarRSR XKR GT2, déjà vue avec quelques difficultés en American Le Mans Series (ALMS).

Châssis : Jaguar en aluminium monocoque, avec renforcement RSR et structure de sécurité
Moteur : Jaguar AJ133 5.0 Litre V-8
Pneus : Yokohama ADVAN A005 300/650R18 (avant) et 330/710R18 (arrière)
Electronqiue : MoTeC
Freins : Brembo à 6 pistons de 380mm de diamètre / 4 pistons pour l’arrière avec 350mm
Transmission : Boîte § vitesses Hewland CST Transverse Sequential Transaxle
Jantes : BBS 18″
Poids : 1245 kg
Longueur totale : 4790 mm
Largeur totale : 1996 mm
Puissance : 550ch
Régime moteur : 7000 t/m
Vitesse max : 289 km/h




Il y a 3 commentaires

Ajoutez le vôtre

Les commentaires sont clos.