1000 km de Siverstone 2011

L’Histoire des 6 Heures de Silverstone

Organisée pour la première fois dans le cadre du Championnat du monde des Sports Prototypes en 1976, les 6 Heures de Silverstone font partie de l’Histoire de l’endurance.

Bienvenue à Silverstone

L’édition 2011 sera sans doutes la dernière sous le label « Le Mans Series », série dédiée à l’endurance, qui a permis à l’épreuve de revenir sur le devant de la scène depuis 2004… Voici l’Histoire des 6 Heures de Silverstone, et de circuit, que rien ne prédestinait à accueillir l’endurance.

En 1975, pour la première fois depuis 1966, aucune manche du Championnat du Monde des voitures de sport n’a lieu en Grande-Bretagne. Les 1000 km de Brands Hatch, manche Anglaise traditionnelle, n’a pas lieu, le circuit étant en effet revu et corrigé pour mieux coller aux nouvelles normes de sécurité (l’accident du Mans 1955 est toujours dans les esprits). Après les mises à niveau en 1975, les organisateurs du Championnat du Monde des voitures de Sport décident de revenir en Angleterre, mais en utilisant Silverstone au lieu de Brands Hatch. L’événement est créé, pour les Groupe 5, et se déroule sur une durée de 6 Heures en 1976.

BMW victorieuse de la première édition en 1976

BMW victorieuse de la première édition en 1976

John Fitzpatrick et Tom Walkinshaw imposent leur BMW pour cette première course d’endurance de 6 Heures à Silverstone, face aux usines. L’année suivante, la concurrence est plus forte avec l’équipe d’usine Porsche, sous le couvert de Martini Racing, Jochen Mass et Jacky Ickx remportent la première victoire d’une série qui se continuera en 1978.

1982 : une Lncia LC1 s'impose

1982 : une Lancia LC1 s'impose

1980 voit la première victoire d’un prototype. Les Porsche 935, victorieuses des 3 précédentes éditions, sont enfin battues par Alain de Cadenet et Désiré Wilson qui gagnent avec 18 secondes d’avance. Les mythiques Group C passent par Silverstone dès leur première année, en 1982, pourtant, c’est une vieille groupe 6 Lancia qui s’impose. Jacky Ickx et Jochen Mass deviennent les grands patrons des 6 Heures de Silverstone en remportant l’épreuve à quatre reprises en 1977, 1978, 1984 et 1985.

Michele Alboreto aux stands avec sa Lancia LC1

Michele Alboreto aux stands avec sa Lancia LC1

Comme un symbole, Jaguar décroche la première victoire depuis son retour à la maison, à Silverstone. En 1986, ce succès britannique se fait devant Porsche… Jaguar remportera les éditions 1986, 1987, 1988, 1990 et 1991 (5 éditions de suite car la course ne fut pas organisée en 1989, Donington fut retenu à la place).

Eddie Cheever / Derek Warwick TWR Jaguar - Silverstone 1986

Eddie Cheever / Derek Warwick TWR Jaguar - Silverstone 1986

Peugeot est le dernier vainqueur de l'ère des Group C

Peugeot est le dernier vainqueur de l'ère des Group C

En 2004, la nouvelle Le Mans Endurance Series a été créé pour ressusciter plusieurs courses de 1000 km d’endurance . Audi et Allan McNish s’imposent durant deux années. Peugeot, mais aussi Oreca inscriront aussi leurs noms, avec notamment Anthony Davidson et Nicolas Minassian en 2010, pour la première manche de l’Intercontinental Le Mans Cup.




Ces articles peuvent vous intéresser:

  1. Le Classic Endurance Racing à Silverstone
  2. Peugeot devant aux essais libres des 6 Heures de Silverstone
  3. Peugeot en pole position des 1000km de Silverstone 2011