Guide d’achat Ferrari F430

Après la Ferrari 360 Modena, qui a permis à Ferrari de revenir sur le segment des berlinettes sportives, la F430 est venue confirmer tout le talent de la marque italienne. La première sortie publique de la F430 se fait à Paris, dans le cadre du Mondial de l’Automobile 2004. D’emblée, elle coupe le souffle et suscite l’adhésion des amoureux de la marque (plusieurs dizaines de commandes signées les premiers jours à Paris), tout en séduisant de nouveaux conducteurs ! Vous voulez vous offrir une F430 ? Vous cherchez des conseils pour acheter une Ferrari F430 d’occasion ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Design, moteur et châssis de la Ferrari F430

A première vue, la Ferrari F430 semble être une grosse 360 Modena. Ce n’est pas totalement faux. Elle arrive pour remplacer la berlinette et son V8 de 400 ch, qui commence à être dépassée tant en matière de performance qu’en matière de style par la concurrence (Lamborghini Gallardo, Porsche 911 GT3). Ainsi, un peu à la façon de la Ferrari 308 qui évolua en 328, puis comme la 348 qui devint F355, la Modena s’est me en F430.

Pour donner via à la nouvelle berlinette Ferrari, les limites sont repoussées. Il s’agit alors (en 2004) de la plus puissante Ferrari de la catégorie lancée, avec un réel transfert de technologies issu de la Formule 1.

Extérieurement, on retrouve l’équilibre qui faisait la force de la 360 Modena, avec des proportions identiques, auxquelles sont ajoutées des traits de la Enzo. Devant, les entrées d’air sont, selon Ferrari, inspirées de la Ferrari 156 F1 championne du monde 1961. A l’arrière, un large extracteur confirme les ambitions démoniaques de la Ferrari, qui utilise l’effet de sol au maximum. L’arrière et notamment les feux et l’aileron intégré évoquent la Enzo, tandis que les rétroviseurs sont un clin d’œil à la Ferrari Testarossa. Vous l’avez compris, Ferrari veut mixer ce qui se fait de mieux à Maranello pour proposer une sportive séduisante au plus grand nombre. Si vous cherchez une « mini-Enzo », alors la F430 est pour vous ! Elle est aussi idéale si vous l’aimez pour ce qu’elle est, mini-Enzo ou non…

Sous le capot (arrière !), on retrouve un bloc V8, dérivé du 3,6 litres déjà vu sur la Modena. Un moteur que l’on retrouve à bord d’une autre auto, la Maserati 4200 GT. Pour la Ferrari F430, la cylindrée passe à 4,3 litres. Sportivité on vous le dit. Pour être complet sur ces chiffres, sachez donc que le V8 de la F430 développe 490 ch à 8500 tr/mn pour un couple maxi de 465 Nm à 5 250 tr/mn. un gain de 90ch par rapport à la Modena, et une hausse du couple de 100 Nm. Pour passer la puissance, la 430 possède une transmission séquentielle robotisée F1 à 6 rapports. De quoi couvrir le 0 à 100 km/h en 4 secondes, comme la Enzo, et le kilomètre départ arrêté en 21 »6, le tout avec une vitesse maximale de 315 Km/h. Pour les performances, pas de mauvaise surprise, ça pousse, et ça pousse même très fort.

Le châssis de la F430 est en aluminium, et dérive de celui de la 360 Modena. La réalisation du cassis a été confiée aux Américains de Alcoa, avec un profond remaniement. Désormais, le châssis de la Ferrari F430 possède une rigidité torsionnelle améliorée de 20% et une flexibilité améliorée elle de 8% comparé à al 360 Modena. Une performance quand on sait que l’ensemble est 10% plus léger ! Une rigidité qui donne aux suspensions du travail. mais elels sont là pour ça avec un amortissement piloté électroniquement et des suspensions triangulées.

Chiffres de production Ferrari F430

Comme d’autres Ferrari, la F430 possède une production totale… dont le chiffre est inconnu ! En effet, jamais la marque italienne n’a communiqué de chiffre exact. Selon les différentes estimations glanées sur internet, il est possible toutefois d’avoir une « vague » idée des F430 en circulation. Ainsi, grâce au site référence Ferrarista et à un sujet dédié au nombre d’exemplaires de F430, on peut classer les berlinettes produites de 2004 à 2009 comme suit :

  • Environ 6350 Ferrari F430 coupés / berlinettas
  • De 1800 à 3000 Ferrari F430 Scuderia ;
  • De 500 à 750 Ferrari F430 16M
  • Plus de 10 000 versions Spider F430

Entretien Ferrari F430

Quel est le coût d’entretien d’une Ferrari F430 ? Si vous possédez déjà, ou avez eu par le passé une Ferrari, vous connaissez les prix proposés dans le réseau, et leur variabilité selon les modèles. Une Ferrari (comme toute voiture, normalement) doit faire une visite chez le garagiste tous les ans. Voici quelques exemples de tarifs d’entretien de Ferrari F430 trouvés sur la toile.

  • Révision annuelle Ferrari F430 : de 1 000 à 1 500 €
  • Révision complète tous les 20 000 km : de 2 500 à 3 000 €
  • Changement complet de l’embrayage : 4 500 à plus de 6 000 € (sa durée de vie oscille de 30 000 à 40 000 km)
  • Remplacement des plaquette de freins (disques acier) : 600 à 800 €

Acheter une Ferrari F430 pour investir

Quelle sera la côte d’une Ferrari F430 dans 5, 10 ou 20 ans ? S’agit t-il d’un bon placement financier ? Si vous voulez acheter une Ferrari F430 pour investir, attention lors de l’achat. Privilégiez un modèle dont la production fut restreinte (voir chiffres ci-dessus) et si possible un exemplaire dans un état irréprochable et d’origine. La Ferrari 430 Scuderia, ou encore la >Ferrari Scuderia Spider 16M auront logiquement une côte plus forte que n’importe quelle F430 « classique », du fait de leur rareté. Vous pouvez également essayer de chasser une F430 Novitec, rare, dont la puissance a été portée à 717 ch.