Peugeot-208-GTi-7

Essai Peugeot 208 GTi : la féline polyvalente

La Peugeot 205 GTI était la voiture phénomène des années 80/90. Une voiture radicale, que l’on s’arrache encore aujourd’hui. Sur le marché des Yougtimers, il n’est pas rare de voir certains beaux modèles grimper à des prix qui dépassent les 15 000€ ! Une voiture dont la côte, tant financière que de sympathie, est tellement forte, que Peugeot a décidé d’y donner suite avec la 208 GTI. Certes, la philosophie n’est pas la même, mais de belles sensations sont au rendez-vous. Si vous avez envie de craquer pour la Lionne, alors découvrez notre essai complet.

Style général de la Peugeot 208 GTi

Avouons-le d’emblée, elle est plutôt discrète cette GTI. Alors que certaines voitures sportives ne cachent pas leur envie de prendre le circuit, Peugeot n’a pas voulu en faire trop. Pour sa GTi, la marque de Sochaux propose des jantes spécifiques, un plus grand becquet et un petit liseré rouge à l’avant. Le logo GTi, placé comme sur la 205 de l’époque, fera plaisir aux amateurs.

Peugeot-208-GTI-4 Peugeot-208-GTi-5

Vie à bord

A bord, une nouvelle fois, les nostalgiques de la 205 seront heureux de reconnaître quelques détails qui ont marqué le modèle de légende. En ouvrant la portière, on découvre avec plaisir des sièges baquets qui font un peu penser à ceux de la grand-mère 205. Les surpiqûres rouges, quelques touches de couleur sur les compteurs, le volant et les poignées de portes. Oui, nous sommes clairement dans l’évocation de la GTi passée, mais avec les codes actuels. Ainsi, on retrouve l’habitacle qui caractérise la 208 classique. Comme sur la version civilisée, le petit volant bien pratique et les compteurs en position haute sont là.

Peugeot-208-GTi-1 Peugeot-208-GTi-2 Peugeot-208-GTi Peugeot-208-GTi-3

La 208 GTi embarque le système connecté Peugeot Apps. Il s’agit d’une clé qu’on branche sur l’une des deux prises situées au bas de la console centrale. Cette clé contient un modem 3G et des applications : navigation, information trafic, prix des carburants dans les stations environnantes. Pratique pour éviter d’avoir recours au téléphone.

208 GTi : le comportement routier

Passons maintenant à la technique et au comportement routier. La 208 GTI fait appel à des suspensions plus fermes que la version normale. Les voies avant et arrière sont légèrement plus larges et la sonorité de l’échappement évolue, sportivité oblige. Résultat, une belle sonorité, notamment lorsque l’on pousse les tours. Revers de la médaille, cette 208 GTi sera un peu trop bruyante en ville…

Peugeot-208-GTi-6 Peugeot-208-GTi-8

Sous le capot, le 1.6L THP de 200 chevaux fait des merveilles. Ce bloc suralimenté s’avère efficace même à bas régimes. Avec la boîte manuelle à 6 rapports, qui a tendance à devenir un peu longue, on prend un réel plaisir. Un plaisir… contrôlé ! Oui, la 208 GTI n’est pas une sportive radicale. Il s’agit avant tout d’une voiture polyvalente et confortable, qui se laisse aller à la sportivité par moment. Ceux qui recherche une Française compacte et radicale se tourneront plus aisément vers la Clio RS. Reste qu’avec la 208 GTi, on passe de bons moments. Le petit volant, la petite taille, le poids maîtrisé. Autant d’éléments qui apportent une excellente maniabilité. La 208 GTi se place très bien dans les virages, est bien équilibrée. Une voiture vraiment plaisir et facile.

Ultra polyvalente, la 208 GTI est un bon équilibre entre sportivité et utilisation quotidienne. Elle sait faire preuve de dynamisme, de maniabilité et de polyvalence. C^té points noirs, on regrette le comportement de la boite de vitesses, avec les derniers rapports de boîte un peu longs, et une sonorité d’échappement un peu trop présente lorsque l’on conduit « doucement ».