jaguar-type-F

Essai Jaguar Type F, la descendante de la Type E

Nous avons pu réaliser un essai contact de la Jaguar F-Type sur le circuit du Laquais et malgré les conditions météo défavorables, nous avons pu juger des qualités du nouveau fer de lance de la marque Anglaise.

F-Type descendante de la Type E

Jaguar revient parmi les voitures de sport fun à piloter. La F-Type profite d’un châssis aluminium ; compétence maison ; mais elle affiche 1600 kg en version V6 et 65 kg de plus en V8. Au volant, l’électronique présente permet de gommer cette sensation de poids, la F-type restant agile. Les réglages châssis et trains roulants sont efficaces.

Jaguar Type F

Jaguar Type F © Geoffray Chantelot

Les deux moteurs V6 S de 380 cv ou le V8 S de 495 cv sont extrêmement communicatifs et très plaisants à la conduite. En mode automatique ou en manuel avec palettes au volant, la conduite reste dynamique et très homogène en termes de confort/sportivité. Tous les réglages sont paramétrables via l’interface tactile au tableau de bord.

Moteur et freinage

Nous avons essayé les deux versions 3.0L V6 S et 5.0L V8 S. Le premier est assez linéaire jusqu’à 3000 tr/min pour s’exprimer pleinement jusqu’à la zone rouge et profiter de ses vocalises aigues. Le V8 lui joue les gros bras américain et le fait bien.

Jaguar Type F

Jaguar Type F © Geoffray Chantelot

Plein comme un œuf, il pousse fort et déborde de couple dès les plus bas régimes et grogne comme un félin ! Quant aux freins, contrairement à la Type E en son temps, ils sont efficaces et endurants.

Transmission pilotée et intérieur de choix

25 programmes sont disponibles via une sélection sur l’écran tactile. En version automatique, la boite égrène les 8 rapports douceur. En fonctionnement manuel, l’utilisation des palettes est aisée et la rapidité de la boite ne soulève d’aucune critique.

Jaguar Type F

Jaguar Type F © Geoffray Chantelot

L’intérieur est conforme aux standards la marque et nous avons apprécié les sièges baquets en cuir qui se révèlent à la fois confortable tout en maintenant bien le corps.

Rapport prix/prestation digne de la Type E

Le 0 à 100 km/h est exécuté en 4,1 sec et la vitesse maxi est de 300 km/h pour la F-Type V8 S. Pour 100000 euro, l’ensemble de prestations propose un rapport prix/performance est très compétitif. Jaguar a vraiment réussi son retour parmi les automobiles de sport, sans rougir face aux Aston Martin Vantage, Ferrari California ou Porsche 911.