Aston Martin DBR1 – 1000 km de Silverstone 2011

Endurance : La saison 2011 « compliquée » d’Aston Martin

La saison 2011 de l’équipe officielle Aston Martin est bien loin des espérances des observateurs, mais aussi des ambitions affichées en fin d’année dernière…

Aston Martin DBR1 - 1000 km de Silverstone 2011

Aston Martin DBR1 - 1000 km de Silverstone 2011

Après une période de deux ans durant laquelle Aston Martin utilisait des chassis Lola (largement modifiés, mais dont l’origine reste Lola), la marque Anglaise faisait le pari de construire sa propre voiture. Le vaisseau amiral, plus proche d’un paquebot en terme de design se nomme AMR-one.

[nggallery id=71]

Après un début de saison retardé (un seul exemplaire était au Castellet), Aston Martin n’est pas venu à Spa-Francorchamps pour mieux préparer Le Mans. Un échec, les deux prototypes seront les premiers à abandonner, ne passant la première heure de course. Une prestation bien loin du prestige d’Aston Martin, qui a poussé les hommes de David Richards à revoir leurs plans. Après avoir fait de nouveau l’impasse sur une manche du championnat ILMC (Imola), Aston Martin est de retour avec… son ancien chassis.

Aston Martin AMR-one aux 24 Heures du Mans 2011

Aston Martin AMR-one aux 24 Heures du Mans 2011

Christian Klien, Harold Primat et Adrian Fernandez sont de retour ce week-end en compétition, avec la DBR1 donc, qui fait un peu figure de voiture de collection en piste… Archi dominatrice de la saison 2009 de Le Mans Series, la belle avait continué en 2010 en décrochant une belle quatrième place à Silverstone. Cette année, ce sont les équipes Kronos (avec Vanina Ickx) et Muscle Milk qui la font courir. Les Belges de Kronos ayant même terminé à une très belle septième place aux dernières 24 Heures du Mans.

Nul doutes que cette course de 6 Heures a son importance quant à l’engagement d’Aston Martin endurance. La DBR1 en piste n’a qu’un seul but, sauver la face à domicile, et éviter une énième prestation calamiteuse. Ensuite, c’est à Petit Le Mans qu’elle se produira… et en 2012 ? L’Aston Martin AMR-one et son fameux 6 cylindres en ligne ne sont plus vraiment d’actualité. Adrian Fernandez a d’aileurs révélé qu’il a réalisé plus de kilomètres en 3 jours avec la DBR1 qu’en une année avec l’AMR-one… Reste que le chassis de cette AMR-one semble ambitieux et efficace. On se dirige sans doutes vers un mix chassis 2009 / moteur 2011 pour la saison prochaine… Aston Martin, revenez vite à votre meilleur niveau.