Bien acheter sa voiture a un particulier

Que ce soit avec des affichettes apposées sur la vitre arrière d’une voiture, ou bien grâce à des petites annonces dans les journaux spécialisés, il est aujourd’hui très facile de rentrer en contact avec un particulier qui vend sa voiture.

Dans le domaine des voitures anciennes, les sites internet spécialisés mais également le bouche-à-oreille sont très importants pour dénicher la bonne affaire. L’absence d’intermédiaire dans l’achat d’une voiture possède plusieurs avantages : cela permet d’obtenir des tarifs plus avantageux, en effet, vous rencontrez directement le propriétaire des voitures avec lequel vous pouvez négocier.

Inconvénient majeur : l’éparpillement géographique des offres. En effet, si vous cherchez à acheter une Renault ou une Peugeot traditionnelle, les concessions situées à quelques kilomètres de votre domicile feront largement l’affaire. Les plus courageux passeront peut-être par un mandataire ou iront acheter leur voiture directement à l’étranger (voir notre article acheter une Audi en Allemagne). Mais en règle générale, ce que vous recherchez peu se trouver à proximité de chez vous. Mais si vous cherchez une voiture de collection, la perle rare peut parfois se trouver à plusieurs centaines de kilomètres... ce qui oblige des déplacements fréquents.

Pour dénicher la bonne affaire, la patience est donc souvent de mise. Avant de vous déplacer pour voir un véhicule, nous vous recommandons de multiplier les contacts téléphoniques, demander des photos de la voiture, mais aussi des photocopies des factures d’entretien ou de suivi auprès d’un professionnel. Si le vendeur est sérieux, il vous fera parvenir ces documents sans souci. Si par contre, vous voyez que votre demande pose problème, et que le vendeur tarde à vous faire parvenir ce que vous demandez, il est peut-être préférable de passer votre chemin.

Une Ferrari Dino 246, ça vous tente ?
Une Ferrari Dino 246, ça vous tente ?

Les vérifications avant d’acheter sa voiture

Une fois que vous avez repéré l’objet de vos désirs, c’est le moment d’aller la voir ! Ne vous laissez pas emporter par l’enthousiasme et restez vigilant. Car, en passant par un professionnel, vous possédez quelques garanties. En revanche, via un particulier, il vous faudra lui faire totalement confiance. Assurez-vous en premier lieu que le vendeur de la voiture est bien son propriétaire. Cela peut prêter à sourire mais cette vérification enlève parfois bien du souci et des surprises… Pour cela, comparez tout simplement les coordonnées figurant sur la carte grise avec celle d’un papier d’identité du vendeur.

Examinez ensuite la carte grise, car ce document recèle énormément d’informations sur la voiture. Comparez les numéros d’immatriculation.  Vérifiez également le numéro de série. Celui présent sur la carte grise doit correspondre à celui inscrit sous le capot de la voiture. Demandez également les justificatifs d’entretien de réparation. Cela permet de voir quels traitements a subit la voiture par le passé.

Ces factures vous permettront de vérifier le kilométrage réel de la voiture.

Examen visuel de la voiture à acheter

Passez ensuite à un examen visuel de la voiture. Commencez par le bouclier avant, pour voir s’il ne possède pas de déformations. Si vous voyez une bosse cela signifie qu’un choc à plus de 10 km/h a eu lieu. Les rétroviseurs doivent être en bon état. Si cette pièce paraît futile et banale sachez tout de même que sur les voitures de collection, le prix d’un rétroviseur peut monter à plusieurs centaines d’euro. A l’intérieur du véhicule, actionnez toutes les commandes : phares, clignotants, klaxon, vitres électriques… si la voiture est pourvue d’un système audio, essayez le, et pensez à en demander la notice.

Intérieur d'une Smart For 2
Intérieur d’une Smart For 2

Retournez à l’extérieur et vérifiez la peinture de l’automobile. Il est important de voir la voiture de jour pour en apprécier la couleur réelle. La lumière artificielle des parking ne permet pas d’avoir le vrai rendu des couleurs. Faites un tour de la voiture pour vérifier la carrosserie. vous aurez, avant la visite, vérifiez le prix de certaines pièces pour avoir un ordre d’idées.

Dans le coffre, soulevez le tapis pour vérifier s’il n’y a pas de  fuites. Lorsque la voiture a démarré, rendez-vous au niveau de l’échappement pour voir si une fumée épaisse ne se dégage pas. Une fumée bleue signifie que la voiture engloutie trop d’huile. Une fumée blanche signifiera au contraire qu’elle consomme trop d’eau, tandis qu’une fumée noire indique une surconsommation.

L’usure des pneus d’être homogène sur toute la superficie de la bande de roulement. Si vous observez une différence, il faudra se pencher sur la géométrie des roues.

Essayer la voiture que vous voulez acheter

Dès le démarrage soyez attentif. La voiture doit se mettre en marche au plus tard dès le deuxième tour de clé. Le ralenti doit être bon, tout en l’écoutant, vérifiez que le siège mais également le volant sont réglables. Les premiers mètres vous permettront de vérifier la qualité du freinage mais également les réactions de la direction. L’idéal est de pouvoir essayer la voiture à la fois en ville mais aussi sur route de campagne. Portez quelques accélérations vives mais aussi de gros freinages. Passez toutes les  vitesses pour ne pas être surpris. Essayer un freinage d’urgence, à 90 km/h, En ayant pris soin de vérifier que personne ne vous suit. Une fois que vous aurez effectué toutes les vérifications, écoutez le bruit de la voiture et traquez le moindre petit son.

Si tout est conforme, alors vous pourrez passer à la vente,  dont nous parlerons dans un prochain article.

Crédit photo : pittigliani2005, Sherlock77 (James), Daniel Greene